camroun 2
dans , , ,

CAN 2023 : André Onana et El Hadji Diouf, grosse polémique au Cameroun

Par

le


Il ne se passe un jour sans qu’André Onana ne soit mêlé dans une polémique au Cameroun. Cette fois-ci, c’est son rapprochement avec El Hadji Diouf qui fait jaser.

André Onana, le gardien de but camerounais, est sous le feu des critiques depuis le match contre les Lions de la Teranga où il a encaissé trois buts. Après le match, une photo de lui avec la légende sénégalaise El Hadji Diouf a ressurgi sur les réseaux sociaux. Cette photo a été prise lors du premier match du Cameroun.

Le gardien est arrivé le jour du match à 14h. Rigobert Song a donc décidé de ne pas le mettre sur la feuille de match. Une situation qui aurait provoqué la colère d’André Onana. El Hadji Diouf, présent à ce moment-là, a dû intervenir pour apaiser la situation. Selon les internautes, c’est lors de cet échange que le gardien camerounais aurait divulgué des informations confidentielles de la FECAFOOT.

Des internautes chargent André Onana

« C’est à la suite de ce qu’il a dit à Diouf que ce dernier a eu le courage de nous mépriser sur un plateau TV. Votre enfant capricieux-ci ne va nous amener nulle part », dit-un d’eux. « C’est même incroyable que pendant la compétition, les joueurs se lient d’amitié avec leurs adversaires ! Faites cela ailleurs où on ne voit pas. Cela ne nous aide en rien. Que chacun se concentre sur sa nation et ses joueurs« .

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Andre Onana

« Il n’y a pas de fumée sans feu, c’est après cet échange que ce fanfaron de Diouf a fait sa sortie. C’est ici que je confirme l’adage qui dit, et je cite, ‘c’est ton propre orteil qui perce ta chaussure ». « C’est un espion ce Diouf, mais ils ne pourront pas gagner cette édition ! Ils n’ont pas le mental, ils sont disciplinés, c’est tout », peut-on lire dans les commentaires.

Une déclaration qui a suscité la réaction des Camerounais. Au milieu de toutes ces tensions, un internaute a tenu à défendre Onana en rappelant qu’il est le seul capable de défendre les intérêts de l’équipe nationale. « ONANA est celui qui mérite de très loin d’être le capitaine de cette équipe. C’est un leader, un motivateur, il a un fort caractère, c’est le seul qui a les capacités à défendre les intérêts de ses coéquipiers avec ferveur. Ayez du respect pour ce monsieur », a-t-il commenté.

André Onana et la polémique Dioufy !

Avant le match contre le Sénégal, El Hadji Diouf a qualifié le Cameroun « d’hôtel continental ». L’ancien international sénégalais, lors de son analyse du match entre le Sénégal et le Cameroun, a exprimé des propos forts, considérés comme offensants par la presse camerounaise.

« Il semble que le Cameroun se prenne pour le continent, mais c’est plutôt l’hôtel continental. Le Cameroun a beaucoup régressé et j’ai de la peine pour les supporters camerounais. Ils se reposent sur leur passé, et c’est triste […] Aujourd’hui, le vrai problème du Cameroun n’est pas sur le terrain, c’est un problème de gestion… », a-t-il déclaré.

Pour le site camerounais Camfoot, il ne fait aucun doute qu’El Hadji Diouf a insulté Samuel Eto’o et Rigobert Song. « Le Sénégalais n’a jamais remporté de Coupe d’Afrique des Nations. Alors qu’il était en grande forme en 2002, et que le Sénégal était donné par tous les bookmakers pour remporter la compétition, il s’est fait souffler par les Lions Indomptables. Parmi eux, Rigobert Song et Samuel Eto’o, qui sont insultés par El Hadj Diouf, les deux qui dirigent des pans entiers du football camerounais », souligne le site.

Andre Onana

Nos confrères ne s’arrêtent pas là, pointant du doigt l’ancien meneur des « Lions de la Téranga » pour son analyse jugée infondée. « Invité sur le plateau d’une télévision française, on attendait de lui une analyse précise des forces en présences ce vendredi. Le Sénégal reçoit le Cameroun dans l’un des chocs au sommet de la CAN 2023. Au lieu de cela, celui qu’on appelle ‘grande gueule’ a frappé fort », poursuit Camfoot.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *