Portrait de CAN : La Côte d’Ivoire, d’abord le Groupe de la mort puis la conquête du titre !

La CAN 2019, c’est dans exactement 12 jours. La compétition majeure en Afrique va voir la participation de grandes équipes et de grands joueurs. C’est sous ce rapport que votre site Afrique Sports vous propose la présentation de ceux-ci avant d’entrer pleinement dans la compétition. En quête d’un 3e titre, la Côte d’Ivoire est notre équipe du jour.

La Côte d’Ivoire a terminé sa campagne éliminatoire par une nette victoire sur le Rwanda (3-0), samedi à Abidjan. Déjà qualifiée pour la CAN 2019, la Côte d’Ivoire recevait le Rwanda, déjà éliminé, ce samedi à Abidjan pour le compte de la 6eme journée des éliminatoires. L’absence de tout enjeu n’a pas empêché les Éléphants de prendre rapidement l’avantage grâce à Pépé (7eme), auteur ainsi de son premier but sur le sol ivoirien, puis de finir le travail par Bailly (67eme) et Cornet (72eme), pour s’imposer largement (3-0).

Cette année, en Egypte, la Côte d’Ivoire sera à la quête d’un 3e titre continental pour sa 23e participation. La Côte d’Ivoire sera logée dans le Groupe D, le groupe de la mort ! La Côte d’Ivoire sera accompagnée du quart de finaliste, le Maroc, l’Afrique du Sud et la Namibie, dans ce 1er tour. La Côte d’Ivoire a remporté à deux reprises la Coupe d’Afrique des nations, en 1992 et 2015, en battant à chaque fois le Ghana aux tirs au but. Elle compte en 2015 vingt-et-une qualifications pour la phase finale de la compétition continentale (seule l’Égypte a fait mieux) et huit podiums.

Lire aussi
Voici la seule sélection africaine qui a réussi à battre le Brésil (vidéo)

Parmi les joueurs de football ayant marqué l’histoire de la sélection, aucun n’a été récompensé du Ballon d’or africain, disparu en 1994, mais deux ont remporté le trophée du Joueur africain de l’année, qui l’a depuis remplacé : le buteur Didier Drogba en 2006 et 2009 et le milieu de terrain Yaya Touré en 2011, 2012 , 2013 et 2014. Drogba particulièrement, a acquis une dimension extra-sportive importante en Côte d’Ivoire.

Dans les années 2000, la sélection ivoirienne peut compter, outre Drogba (Chelsea FC) et Yaya Touré (Manchester City), sur un nombre rare de joueurs évoluant dans les meilleurs championnats européens : Kolo Touré (Liverpool), Didier Zokora (Trabzonspor), Salomon Kalou (Hertha Berlin), Bonaventure Kalou (Paris SG), Aruna Dindane (RC Lens), Kanga Akalé (RC Lens), Emmanuel Eboué et Kader Keita (Galatasaray SK) ou encore Gervinho (Hebei China Fortune FC).

Lire aussi
Racisme, Kalidou Koulibaly pas totalement d'accord avec Demba Ba

Les 23 Eléphants :

Gardiens de but : Sylvain Gbohouo (TP Mazembe, RD Congo), Ali Badra (Free State Stars, Afrique du Sud), Tapé Ira (FC San Pedro).

Défenseurs : Serge Aurier (Tottenham, Angleterre), Wilfried Kanon (ADO La Haye, Pays-Bas), Wonlo Coulibaly (ASEC Mimosas), Ismaël Traoré (Angers,France), Mamadou Bagayoko (Red Star, France), Cheikh Comara (WAC Casablanca, Maroc), Souleyman Bamba (Rennes, France).

Milieux de terrain : Jean-Philippe Gbamin (Mayence, Allemagne), Geoffrey Serey Dié (Neuchâtel Xamax, Suisse), Jean-Michaël Seri (Fulham, Angleterre), Victorien Angban (Metz, France), Franck Kessié (Milan AC, Italie), Ibrahim Sangaré (Toulouse, France).

Attaquants : Max-Alain Gradel (Toulouse, France), Nicolas Pépé (Lille, France), Wilfried Zaha (Crystal Palace, Angleterre), Jonathan Kodjia (Aston Villa, Angleterre), Roger Assalé (Young Boys Berne, Suisse), Maxwel Cornet (Lyon, France), Wilfried Bony (Al-Arabi, Qatar).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *