fbpx

Real Madrid : Deux joueurs à l’origine de la tension entre Zidane et Pérez

À une semaine de la reprise de la Liga espagnole, les relations entre les deux sommités du Réal de Madrid ne sont pas au beau fixe. La tension monte de plus en plus entre le Florentino Pérez et Zinedine Zidane. Et deux joueurs seraient à l’origine de cette nouvelle discorde.

Le courant ne passe plus très bien ces dernières heures entre Florentino Pérez et son entraîneur Zinedine Zidane. Il est courant dans le monde sportif et surtout dans celui du cuir rond, de voir le président du Real Madrid et son entraîneur tombés en disgrâce, pour la plupart, au motif d’insuffisance de résultats.

Cependant, dans le cas actuel, c’est plutôt deux joueurs qui cognent la tête des deux leaders de Real Madrid. Deux joueurs qui ne font même pas partir de l’écurie madrilène. Il s’agit du brésilien Neymar Jr et du champion du monde tricolore, Paul Pogba.

Neymar et Pogba mettent le feu entre Zidane et Pérez

En effet, avant son retour sur le banc merengue l’an dernier, l’assurance de l’arrivée de certains joueurs lors de ce mercato estival à été l’une des conditions exigées par le technicien français. Et parmi ces joueurs que souhaiterait avoir ZZ, un accent particulier a été mis sur le Belge Eden Hazard et le français Paul Pogba. Et si le premier a été enrôlé sans difficulté, le second dossier serait toujours dans l’incertitude ou impossible.

Lire aussi
La vidéo qui prouve que Zidane était un vrai magicien

Puisque chemin faisant, le président du club espagnol, Florentino Pérez refroidit la piste du mancunien Paul Pogba. Il sort une nouvelle carte. Celle de l’attaquant parisien, Neymar Jr. Alors que le technicien français ne veux pas du brésilien dans son effectif, le président merengue ferait du forcing pour le joueur du PSG. De quoi réveillé le courroux de l’ancien champion du monde 1998.

Selon Soccer Link, les deux personnalités ne sont pas du tout sur la même longueur d’onde sur les deux joueurs. Et à propos, le technicien français aurait averti son président d’une nouvelle démission. Une démission, si les accords préétablis ne sont pas respectés, quand bien même il se résigner pour le moment.

Ça chauffe entre Krépin et le Milan… Aurier et Rothen, c’est parti pour le clash | La Matinale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *