Cameroun : La Fécafoot, Eto’o, Seedorf, Ambroise Oyongo tacle tout

Beaucoup ne digèrent pas encore l’échec du Cameroun à la CAN 2019. Ambroise Oyongo Bitolo s’est prononcé pour la première fois après la compétition et a été très critique.

Le Nigéria a éliminé le Cameroun en huitième de finale de la CAN 2019 et Ambroise Oyongo ne digère pas encore. Dans un entretien accordé au journal Le Messager, le milieu de Montpellier s’en est pris ouvertement aux dirigeants du foot local.

« Il faudrait déjà que nos dirigeants apprennent à respecter les joueurs. Ils doivent tout faire pour créer des conditions favorables au succès. En outre, l’idéal serait trouver un entraineur maintenant.  Ça lui permettra d’avoir assez de temps pour former une équipe compétitive et implanter un style de jeu qui lui sera propre. », a-t-il d’abord lancé aux responsables de la Fécafoot.

 

Ambroise Oyongo met les Lions Indomptables entre parenthèse

 

Concernant leur combat autour des primes avant la CAN 2019, Ambroise Oyongo estime que c’était la meilleure solution. Pour lui, s’il fallait le refaire, il n’hésitera point. Le Cameroun était la dernière nation arrivée en Egypte pour la CAN après leur grève.

« Bien évidement que je le referai. Le fait est que ce combat, nous le menons pas seulement pour nous. Mais c’est pour permettre à la nouvelle génération de pouvoir travailler dans un environnement sain où respect et rigueur seront de mise. Donc, si en 2021 rien n’est fait avant, nous ferons exactement la même chose et voir mieux encore. Cette grève, en dépit de ce que certains pensent, n’avaient rien à voir avec un besoin d’argent. Mais l’objectif était de dire que les joueurs méritent du respect. En plus, je pense bien que tout travail mérite un salaire. Honnêtement cette situation a été incroyable au point où je me pose des questions sur mon retour en sélection. Je ne pense pas pouvoir revenir au sein de cette tanière pleine de vices. » 

Lire aussi
Non retenu par Vahid Halilhodzic, Amine Harit ironise

«C’était le manque de respect de la hiérarchie à l’endroit de cette équipe. Et je puis vous dire que certains de nos valeureux joueurs ne viendront probablement plus. A cause de l’incompétence et de la mauvaise foi des dirigeants de notre football. Nous avons aujourd’hui de nombreux joueurs qui ont été frustré par cette mauvaise gestion et qui ne souhaitent plus revenir. Rien à voir avec cette histoire de patriotisme que l’on essaie de leur coller sur le dos. »

« Clarence Seedorf manquait d’expérience »

C’est la part de vérité d’Ambroise Oyongo. Le lion indomptable a commenté le départ de Clarence Seedorf. L’héraultais se paye un peu la légende Néerlandaise à cause de son manque d’expérience.

Lire aussi
Aubameyang au FC Barcelone, La Sexta lâche une bombe

« Seedorf comme joueur, a été exceptionnel. Donc, de part ce statut-là, il serait impossible pour lui d’avoir un problème d’autorité. Mais, je pense modestement qu’il lui a manqué un peu plus d’expérience. Surtout, il lui a manqué une bonne connaissance du football africain. Car pour une compétition comme la CAN, il est idéal d’avoir des guerriers. C’est un mois de lutte acharné. », a-t-il dit avant de parler de ses rapports avec Samuel Eto’o, légende du pays. « Je n’ai aucun rapport avec Samuel Eto’o. Certainement pour d’autres, savoir qu’il était présent a eu un impact. Mais en ce qui me concerne, quand je vais à une compétition, je ne pense qu’à jouer et à donner le meilleur. Du coup, ceux qui viennent tourner autour, n’a pas d’impact sur moi. En outre, du haut de mes huit ans au sein du groupe, je pense avoir vécu tellement d’événements. Ils ont déjà forgé ma personne, contrairement à nos jeunes joueurs. Il faudrait dès lors savoir que je ne porte pas un joueur en particulier en cœur. C’est le Cameroun que je porte en cœur. »

 

 

 

L'avenir de Sadio Mané à Liverpool menacé ? Jurgen Klopp cible un nouveau joueur I Revue de Presse ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *