Avant Mahrez, Payet, Thauvin ou Dembélé ont choisi la grève

Depuis son transfert avorté à Manchester City, le gaucher algérien de Leicester Riyad Mahrez a décidé de sécher les entraînements, en signe de protestation. Une stratégie payante ?

Mahrez, le refus de trop

D’abord, la Roma a courtisé Riyad Mahrez (26 ans) pendant tout l’été 2017, jusqu’à augmenter son offre à environ 40 millions d’euros. Puis Manchester City est revenu à la charge cet hiver, avec une proposition autour de 65 millions d’euros. Sans plus de réussite. À chaque fois, Leicester s’est opposé à un départ de son international algérien, élu joueur de l’année en Premier League en 2015-2016, la saison du titre. Résultat : Mahrez, sous contrat jusqu’en juin 2020 et qui a depuis longtemps des envies d’ailleurs, n’est plus présent aux entraînements du club anglais, muet lui aussi. Il a déjà raté les matches de son équipe à Everton et face à Swansea. Et manquera la rencontre contre City ce samedi (18h30).

 Dembélé, un habitué

Quand il a su que Barcelone pensait à lui pour remplacer Neymar, parti en août au Paris Saint-Germain, Ousmane Dembélé a vite fait preuve d’impatience. Visiblement pressé de rejoindre la Catalogne, ses représentants étant tombés d’accord avec les dirigeants blaugrana, l’ailier français a boycotté plusieurs séances dans l’attente de l’officialisation de la transaction. Ce qui n’a pas tout du tout plu à Dortmund, qui l’a suspendu. «C’est entièrement de ma faute, avouera…

Lire la suite 

Laisser un commentaire
Carinos CHANHOUN
Directeur de Publication à Afrique Sports

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *