Carlos Puyol honore Eto’o et Drogba !

Carles Puyol, le mythique défenseur blaugrana surnommé le “Tarzan de Barcelone”, s’est longuement entretenu avec les journalistes de SportBible.

L’ancien capitaine du Barça a évoqué ses meilleurs moments sur la scène européenne et a notamment encensé Didier Drogba qu’il considère comme le meilleur attaquant qu’il ait affronté. Il en a également profité pour dévoiler son onze de légende de la Ligue des Champions. Une équipe au fort accent catalan.  Avec onzemondial.

Le XI Casillas-Zanetti-Piqué-Puyol-Roberto Carlos-Busquets-Xavi- Iniesta-Ronaldinho-Samuel Eto’o-Messi

Le XI de ses pires adversaires

​Carles Puyol a eu une carrière exceptionnelle. 15 ans sous le maillot du Barça, 593 matches disputés, 100 capes avec le Roja, il a tout joué, tout gagné, et forcément côtoyé le gratin du football mondial. Donc quand il donne au Times l’équipe-type de ses adversaires les plus forts, les plus coriaces, les plus talentueux, ça donne une équipe tout simplement monstrueuse. 100% légendes.


La défense : Puyol adepte du catenaccio

En défense, secteur qu’il connaît plutôt bien pour avoir été l’un des meilleurs défenseurs de l’histoire du football espagnol, Carles Puyol a opté pour quatre italiens : l’éternel Gianluigi Buffon aux cages, une charnière milanaise Alessandro Nesta-Paulo Maldini et Javier Zanetti sur le côté droit. À gauche, l’ancien capitaine Blaugrana a choisi … un madrilène, mais pas n’importe lequel : le Brésilien Roberto Carlos.

Le milieu : entre agressivité et classe 

En sentinelle devant cette défense, Puyol a choisi le Néerlandais aux cuisses d’acier Clarence Seedorf, qui a lui aussi marqué le football italien. Un pays qui lui a décidément laissé de mauvais souvenirs, puisqu’à ses côtés on retrouve Andrea Pirlo, le maestro azuréen. Le troisième larron n’est autre que notre bon vieux Zinédine Zidane, face à qui il a disputé plus d’un clasico mémorable.

L’attaque : un trio surprenant

En tant que défenseur, Puyol a vu passer devant lui les meilleurs attaquants du monde, et laissé quelques uns lui faire du mal. On aurait pu penser qu’il choisirait Angel Di Maria, qui l’avait littéralement humilié lors d’un Clásico en 2013, mais il a finalement opté pour Sergio AgüeroDidier Drogba et Arjen Robben. Trois attaquants très rapides, pas étonnant quand on se rappelle de la vitesse de Puyol.  Avec 90min

 

Laisser un commentaire
Carinos CHANHOUN
Directeur de Publication à Afrique Sports

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *