Accusé d’avoir triché sur son identité, il mentirait depuis 13 ans !

Lacina Traoré a-t-il triché sur son nom et son âge ? C’est en tout cas une accusation très sérieuse portée par Ibrahim Koné, président de l’Etoile Sportive d’Abobo (ESA), club de Côte d’Ivoire. Le dirigeant a en effet déclaré à nos confrères de RFI que l’attaquant international ivoirien s’appellerait en réalité Traoré Ménéné et serait né en 1988 et non pas en 1990. Un changement d’identité survenu juste avant le transfert du joueur du Stade Abidjan vers le CFR Cluj, club de D1 roumaine.

 

“En 2005, j’ai recruté Lacina Traoré qui s’appelait à l’époque Traoré Ménéné. Ensuite il a été recruté au Stade d’Abidjan. Et à ma grande surprise, il avait changé d’âge et de prénom, explique Ibrahim Koné à RFI. Voilà 13 années que le problème persiste (…) Ce n’est pas juste sportivement et c’est pourquoi je porte plainte.” Un mic-mac administratif qui aurait empêché l’ESA de recevoir, à chaque transfert du joueur, l’indemnité de formation. Certainement une somme non négligeable sachant que le joueur a connu 4 clubs avant d’arriver à l’AS Monaco en 2014, qui ne cesse de l’envoyer en prêt, actuellement à Amiens.

Outre cette indemnité de formation, la valeur marchande de Lacina Traoré ou Traoré Ménéné a elle aussi été faussée. En effet, un joueur jeune coûte souvent plus cher que son aîné, or en vérité l’attaquant aurait deux ans de plus que l’âge affiché.

“A chaque fois que j’ai posé le problème, on m’a dit que cela allait s’arranger. Mais je ne veux plus que cela reste en l’état. Il évolue en Europe et nous n’avons rien”, ajoute le président de l’Etoile Sportive d’Abobo. Ibrahim Koné assure qu’il a tenté plusieurs fois de régler le problème à l’amiable sans jamais avoir de retour de la part du Stade Abidjan.

“J’attends que la fédération répare ce préjudice. Dans le cas contraire, je pourrais poursuivre l’affaire devant le Tribunal arbitral du sport.” Une polémique qui pourrait en déclencher d’autres puisque selon le dirigeant ivoirien “c’est une situation qui arrive souvent en Afrique.”

Laisser un commentaire
Carinos CHANHOUN
Directeur de Publication à Afrique Sports

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *