Allemagne : Un club se fait battre 37-0, car refusant de s’approcher de leurs adversaires suspectés de covid-19 (vidéo)

En Allemagne, un match défraie la chronique. En effet, le SV Holdenstedt II a battu l’équipe de Ripdrof/Molzen II sur le score fleuve de 37-0. Durant le match, les joueurs de Ripdrof/Molzen II ont refusé de s’approcher de leurs adversaire qui, lors de son match précédent, a été en contact avec un joueur ensuite testé positif au coronavirus.

Partout dans le monde, la crainte d’être infecté par le coronavirus reste à son paroxysme. Et lorsque le club de Ripdrof/Molzen II a su que les joueurs de leur futur adversaire, le SV Holdenstedt II, avaient été en contact avec une personne positive au coronavirus, il a demandé le report du match. Malheureusement pur eux, cette demande a été rejeté par les autorités allemandes. Deux solutions s’offraient donc à eux : boycotter le match ou le jouer. Mais s’ils décidaient de le boycotter, ils risquaient une sanction administrative. Les joueurs de Ripdrof/Molzen II ont donc décidé de jouer, sans jouer.

En effet, 7 joueurs seulement se sont portés disponibles pour ce match, tout en assurant la distance de sécurité. Sur la pelouse, ils ont refusé tout contact avec leur adversaire, restant sur place. Résultat, ils ont été battus 37-0 durant ce match comptant pour la 11e division allemande. « Plusieurs joueurs ont déclaré qu’ils aimeraient éviter tout contact avec les joueurs du SV Holdenstedt pour être en sécurité et nous sommes reconnaissants que ces sept joueurs se soient portés volontaires car sinon le club aurait dû faire face à une amende de 200 euros pour ne pas se présenter au parti et c’est beaucoup d’argent pour nous, surtout au milieu de la pandémie », a déclaré le vice-président de Ripdorf / Molzen II à ESPN.

Voici une courte vidéo qui montre une partie du match.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *