Ces 10 « nouveaux Messi » qui n’ont jamais tenu promesse

Il y en a des talents gâchés. Le football ne saura en compter le nombre exact, des milliers certainement. Promis à un bel avenir, certains jeunes joueurs n’ont jamais vraiment éclos et quand ils sont comparés à Lionel Messi, c’est là que les choses se compliquent semble-t-il.
La comparaison avec l’Argentin a fait des ravages chez certains footballeurs, à l’image de Bojan Krkic qui n’a jamais supporté cette pression médiatique. Voici, à l’instar de ce dernier, 10 « nouveaux Messi » qui n’ont jamais tenu promesse.

1. Bojan Krkic (2006)
Bojan Krkic aurait pu participer à la campagne victorieuse de la Roja à l’Euro 2008, mais le petit prodige catalan a refusé la convocation de Luis Aragonés, suite à la forte pression médiatique exercée sur ses épaules. Quelques mois plus tôt, l’Espagnol avait d’ailleurs été contraint de déclarer forfait lors d’un match face à l’Équipe de France après avoir été le sujet d’une crise d’angoisse. Depuis, le joueur s’est exilé au Canada (Impact de Montréal).

2. Gerardo Bruna (2007)
Centre de formation du Real Madrid, équipe de jeunes de Liverpool, et 17 petits matchs avec Huesca entre 2013 et 2014, Gerardo Bruna est l’exemple le plus criant d’un échec retentissant à tous les niveaux. Aujourd’hui, le milieu de terrain offensif évolue à Derry City en Irlande du Nord.

3. Mauro Zarate (2008)
Si l’Argentin a réussi à sauver les apparences sous les couleurs de la Lazio, la suite de sa carrière fut semée d’embûches. Passé par l’Inter Milan, le Vélez Sarsfield, West Ham United, Queens Park Rangers, AC Fiorentina, Watford, Al Nasr Dubaï ou encore Boca Juniors, Mauro Zarate a le mérite d’avoir exploré les quatre coins du globe.

Lire aussi
La Juve arrache le point du nul grâce à Cristiano Ronaldo (Vidéo)

4. Gaï Assulin (2010)
À 29 ans, le monde professionnel est déjà un lointain souvenir pour ce joueur formé à la Masia et prédestiné à prendre la relève de la Pulga dans un futur proche. Avec une seule apparition avec les Catalans, la marche était encore trop haute pour ne prétendre ne serait-ce qu’au banc des remplaçants.

5. Iker Muniain (2011)
Si le tout jeune joueur basque a rapidement été placé sous le feu des projecteurs, Iker Muniain est toujours resté fidèle à son club de cœur. Auteur de 59 buts en 411 matchs avec l’Athletic Bilbao à seulement 27 ans, l’international espagnol est assurément le footballeur de cette liste qui a le mieux réussi sa carrière.

6. Ryo Miyaichi (2012)
Apparu à sept reprises avec les Gunners, l’international japonnais n’a jamais réussi à prendre la pleine mesure du défi anglais. Transféré par la suite au Feyenoord Rotterdam puis au FC Sankt Pauli, le prodige nippon tente de se faire un nom dans l’antichambre de la Bundesliga.

7. Alen Halilovic (2014)
À l’image de ses prédécesseurs, la patte gauche croate était courtisée par une grande partie de la haute sphère européenne. Tout heureux de pouvoir s’offrir le futur Messi, le Barça a déboursé 5 millions d’euros à l’été 2014. Résultat des courses, un match, plusieurs prêts et un transfert libre à l’AC Milan en 2018 (3 matchs). Le flair.

Lire aussi
Premier League : Dawson permet à Watford de croire au maintien (résumé et vidéo)

8. Martin Odegaard (2015)
Comme un symbole, la sensation norvégienne a puni magistralement les Madrilènes en marge d’une rencontre de Coupe du Roi. Le Bernabeu plébiscite aujourd’hui le retour du joyau, qui est prêté avec succès cette saison à la Real Sociedad.

9. Lee Seung-woo (2016)
À l’âge de 12 ans, Lee Seung-woo a attiré l’attention du FC Barcelone après avoir terminé meilleur buteur de la Danone Nations Cup. Cinq ans plus tard et une seule rencontre avec l’équipe B catalane, le Coréen est transféré à l’Hellas Vérone pour un montant de 1,5 million d’euros. Un pari perdant pour le club italien qui n’a pas hésité à se séparer du joueur deux ans plus tard (Saint-Trond VV en Belgique).

10. Takefusa Kubo (2020)
Les espoirs sont permis pour la révélation madrilène, prêtée au RCD Majorque cette saison. À seulement 18 ans, le maître à jouer japonais (7 sélections) pourrait bien devenir l’une des stars de demain. Les Madrilènes doivent encore régler une problématique (joueurs extra-communautaires) avant de rapatrier ce petit génie du football.

Voici donc 10 joueurs à qui ont présidé une carrière semblable ou proche de Lionel Messi. Si dans certains aspects du jeu, ils ont quelques similitudes avec l’Argentin, ils n’ont jamais confirmé leur potentiel au plus haut niveau. Voir de si gros talents ne pas titiller Leo est une preuve que le numéro 10 barcelonais est l’un des meilleurs de tous les temps.

 

La déclaration surprenante de Kalidou Koulibaly...Le grand ménage en préparation au Barça | Mercato

One thought on “Ces 10 « nouveaux Messi » qui n’ont jamais tenu promesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *