Que devient Hachim Mastour, le nouveau Messi du Milan AC en 2012 ?

Âgé d’à peine 14 ans, Hachim Mastour était déjà considéré comme l’un des plus grands espoirs du football mondial. Lorsque l’AC Milan met la main dessus en 2012, on se dit que plus rien ne peut l’empêcher de devenir la star qu’on lui promet de devenir. Et pourtant … Alors qu’il a désormais 21 ans, il est bien loin de ces promesses. Évoluant désormais en troisième division italienne, comment a-t-il pu tomber aussi bas ? Afrique Sports vous fait la rétrospective.

 

*Hachim Mastour, destiné à devenir une star*

 

Malgré qu’il n’ait encore que 14 ans, Hachim Mastour fait rapidement l’unanimité à l’AC Milan. Le club rossonero tente d’ailleurs de l’inscrire sur la liste des joueurs éligibles à la Serie A, mais son âge ne lui permet pas encore de jouer au sein du championnat italien. C’est donc avec les équipes de jeunes du club lombard que la pépite va pouvoir se mettre en action.

 

Il ne suffira que d’une seule saison pour convaincre l’AC Milan de le faire jouer avec la Primavera (U19). L’édition 2013-2014 lui permet de montrer tout son potentiel, jusqu’à s’entraîner avec l’équipe première au mois de décembre. Ayant déjà signé un contrat de dix ans avec Nike, en 2012, il semble déjà confirmer toutes les attentes placées en lui.

 

Mais la suite sera beaucoup plus compliquée pour lui. Alors qu’on lui promettait ses premières minutes avec l’équipe professionnelle de l’AC Milan, l’exercice 2014-2015 tourne rapidement au fiasco. Malgré un coup d’éclat avec la Primavera (voir ci-dessous) qui fera rapidement le tour du web, de nombreuses blessures, dont une au ménisque, compromettent son exercice.

 

*Plusieurs prêts pour s’aguerrir*

 

Bien que ce dernier exercice fut très délicat pour lui, Hachim Mastour devient le plus jeune international marocain, en entrant en jeu quelques minutes face à la Libye, au mois de juin 2015, et alors qu’il vient tout juste de fêter ses 16 ans. S’il a joué avec l’Italie lors des sélections de jeunes, le milieu offensif a tout de même choisi d’évoluer pour les Lions de l’Atlas, pour ce qui est encore aujourd’hui son unique apparition le Maroc. On se dit alors qu’il va rapidement oublier cette saison compliquée.

Lire aussi
Man U - Sheffield : Martial ouvre le score (vidéo)

 

Pour lui permettre de progresser plus rapidement, l’AC Milan choisit de le prêter au Málaga CF, en 2016, pour deux ans. En quête de nouveaux renforts offensifs, le joueur de 16 ans a tout pour s’imposer en Liga. Et pourtant … Le club espagnol ne choisit de le faire jouer que cinq petites minutes, lors de toute la saison. Se montrant très déçu d’Hachim Mastour, Málaga CF rompt le prêt dès la première année.

 

 

En difficulté en Liga, l’AC Milan se dit qu’un prêt en Eredivisie sera peut-être plus simple, pour lui permettre d’évoluer au plus haut niveau. Mais là encore, Hachim Mastour ne fait clairement pas l’unanimité au PEC Zwolle.

 

*Un départ de l’AC Milan inéluctable*

 

Au final, seulement six rencontres disputées avec l’équipe première hollandaise, tout au long de la saison. Après une nouvelle saison blanche à l’AC Milan, l’histoire se termine, sans que son potentiel ait été exploité par les Rossoneri. Libre de tout contrat en 2018, Hachim Mastour doit trouver un moyen de lancer pleinement sa carrière.

 

À la surprise générale, Hachim Mastour décide de rejoindre la Grèce et PAS Lamia. Le talent d’alors 20 ans va défrayer la chronique, mais pas de la manière dont on l’imaginait. Après une première partie de saison qui l’a vu disputer quatre bouts de rencontre, pour une passe décisive, l’international marocain (1 sélection) ne revient pas en Grèce, après la trêve hivernale.

Lire aussi
Croyez-vous à un échange Mané - Mbappé ? Everton, un bon club pour Coutinho ? | Rumeurs Mercato

 

Le PAS Lamia ne comprend pas la situation, alors que le joueur continue d’alimenter ses réseaux sociaux, il ne donne aucun signe de vie au club grec. Une affaire incroyable puisque Hachim Mastour déclare ensuite que le club était au courant, et qu’il lui avait demandé de soigner une blessure en Italie, durant de longues semaines.

 

 

*Et maintenant ?*

 

Alors que l’affaire s’est poursuivie encore plus loin, les deux parties ont résilié leur contrat, à la fin de cet exercice. C’est pour cela qu’Hachim Mastour a choisi de revenir au sein de sa région natale, au début de cette nouvelle saison. S’engageant avec Reggina en Serie C, le milieu offensif n’a pas encore réellement sa chance, avec l’équipe première, puisqu’il n’a disputé que quelques minutes.

Toutefois, il semble avoir retrouvé le cadre idéal, pour enfin lancer sa carrière. Bien loin des projecteurs, comme ce fut le cas ces dernières années, Hachim Mastour va tout faire pour retrouver le rythme du plus haut niveau. Il est bon de rappeler que le jeune joueur n’a encore que 21 ans.

N’ayant sûrement pas perdu ses incroyables qualités footballistiques, c’est désormais le physique qu’il va devoir travailler. Si on est bien loin de l’imaginer effectuer la carrière qu’on lui promettait, il y a encore quelques années, on est certain qu’il mérite tout de même mieux que la troisième division italienne.

 

 

Il est le parfait exemple que le talent ne suffit pas pour réussir au plus haut niveau. Désormais connu depuis de longues années, on espère que le joueur de 21 ans réussira enfin à démontrer tout son potentiel. À lui de saisir sa chance et de faire taire les plus sceptiques.

 

 

Confession surprenante sur l’avenir de Neymar..Griezmann a rencontré la direction du Barça | Mercato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *