Hassan Shehata : «Certains joueurs sont plus puissants que la Fédération Égyptienne»

Depuis l’élimination de l’Egypte en huitième de finale de la CAN 2019, les critiques pleuvent. Après José Mourinho, c’est le tour du légendaire entraîneur égyptien Hassan Shehata.

L’Égypte a été éliminée de sa CAN 2019  par l’Afrique du Sud. Un échec qui n’est pas du goût d’Hassan Shehata, vainqueur de la CAN trois fois de suite avec les Pharaons en 2006,2008 et 2010.

 « J’ai prédit que l’Egypte n’irait pas de l’avant depuis le premier match, si j’étais l’entraîneur principal, je n’en choisirais que cinq parmi ce groupe de joueurs, a déclaré Shehata à la chaîne Sada El Balad. Au profit de qui était le parti pris et le favoritisme dans la sélection de certains joueurs par rapport à d’autres? Il a été confirmé que certains joueurs sont plus puissants que l’EFA (La fédération Egyptienne de football). Se concentrer sur Salah et Trezeguet n’est pas un problème, mais nous ne devrions pas oublier le reste des joueurs. J’ai vu des joueurs faire du jogging et marcher sur le terrain, ainsi que du favoritisme dans le choix des joueurs pour l’équipe.»

Lire aussi
Les joueurs de Zamalek invités à choisir entre le club et Facebook

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *