Connect with us

Premier League

Diouf, Song, Mané, Salah, Camara… le Top 10 des stars africaines de Liverpool

Published

on

En débarquant cet été sur les bords de la Mersey, le maître à jouer du Syli National de la Guinée et du RB Leipzig Naby Laye Keita perpétue une tradition de stars africaines ayant porté la prestigieuse tunique des Reds, dans un registre qui ne manquera pas de rappeler El-Hadji Diouf, Titi Camara, Djimi Traoré, ou encore le grand Bruce Grobbelaar dans les années 80.

Si certains ont été idolâtrés, d’autres n’ont pas connu le même succès. Petite piqûre de rappel:

Titi Camara (Guinée) : (1999-2000) 33 apparitions (9 buts)

Il n’a joué qu’une seule saison chez les Reds mais Aboubacar « Titi » Camara est dans la mémoire de tous les supporters de Liverpool.

En effet, en Octobre 1999 le club de la Mersey s’apprêtait à jouer un match de championnat face à West Ham. Dans la matinée, le buteur guinéen apprenait le décès de son père. Il décida tout de même de jouer. Et comme un symbole, il signa le but de la victoire.

Salif Diao (Sénégal) : (2002-2007) 61 apparitions (3 buts)

Débarqué en Angleterre suite à ses brillantes performances lors de la Coupe du monde 2002, le Sénégalais a remporté la Coupe de la Ligue pour sa première saison avec les Reds. Il a également participé au parcours victorieux de Liverpool en Ligue des champions lors de la saison 2004-2005.

Voir l'image sur Twitter

 

El-Hadji Diouf (Sénégal) : (2002-2005) 80 apparitions (6 buts)

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le héros de l’épopée du Mondial 2002 n’a pas laissé un souvenir impérissable du côté d’Anfield. L’international sénégalais, acheté par les Reds pour 10M€, n’a jamais su justifier ce lourd investissement. En deux ans passés à Liverpool, il n’a marqué que 6 buts.

Voir l'image sur Twitter

 

Djimi Traoré (Mali) : (1999-2006) 141 apparitions (1 but)

Sept années chez les Reds, 141 titularisations et une victoire en Ligue des champions UEFA, le parcours de l’ex international malien à Liverpool est un modèle de réussite.

 

Rigobert Song (Cameroun) : (1999-2000) 33 apparitions

Transféré de la Salernitana en 1999, l’ex capitaine des Lions Indomptables n’a pas laissé une trace indélébile chez les fidèles d’Anfield Road. Après une seule saison et 33 apparitions il quitta le Royaume de sa Majesté pour Lens.

Voir l'image sur Twitter

 

Bruce Grobbelaar (Zimbabwe) : (1980–1994) 628 apparitions

Quatorze années au club, 629 rencontres, six titres de champion d’Angleterre, trois coupes d’Angleterre, trois coupes de la Ligue et un statut de légende du côté des Reds, le dernier rempart zimbabwéen a mis Liverpool dans sa poche.

Voir l'image sur Twitter

 

Momo Sissoko (Mali) : (2005-2008) 51 apparitions (1 but)

Titulaire lors de son premier exercice chez les Reds, l’ex international malien a vécu une deuxième année compliquée à cause de plusieurs pépins physiques. Il ne parviendra pas à retrouver son niveau en Angleterre et quittera Liverpool pour la Juventus en 2008.

 

Kolo Touré (Côte d’Ivoire) : (2013-2016) / 71 apparitions (1 but)

Arrivé de Manchester City en juillet 2013 à 31 ans, l’ex capitaine des Eléphants s’est imposé comme l’une des figures les plus influentes et les plus appréciées du côté d’Anfield. Il n’a pas ajouté grand-chose à son riche palmarès avec ce passage chez les Reds, mais il a toutefois atteint la finale de la Ligue Europa en 2016.

 

Sadio Mané (Sénégal) : (2016- ) 73 apparitions (33 buts)

Recrue offensive majeure du club de la Mersey lors de l’été 2016 pour la coquette somme de 41 millions d’euros, l’enfant de Bambali (Sénégal) a conquis de manière remarquable les cœurs des fidèles d’Anfield avec notamment 33 buts et 27 passes décisives en 73 apparitions depuis son arrivée à Liverpool.

L’attaquant vedette des Lions de la Téranga qui a mené les Reds vers la finale de C1 lors du dernier exercice a même été désigné joueur de la saison 2016-2017 par les supporters.

Voir l'image sur Twitter

 

Mohamed Salah (Egypte) : (2017-) 51 apparitions (44 buts)

De retour l’été dernier au « Royaume de Sa Majesté » après un premier échec sous les couleurs des Blues de Chelsea, le « Pharaon » des Reds a tutoyé la perfection la saison écoulée. Etincelent tout au long de l’exercice 2017/2018, le Ballon d’Or africain 2017 a affolé les compteurs pour sa première saison sous ses nouvelles couleurs.

Elu meilleur joueur de la prestigieuse Premier League anglaise, Salah a tout simplement régalé les supporters de Liverpool, mais aussi l’ensemble des amateurs du football européen. La star égyptienne a inscrit pas moins de 44 buts en 52 matches toutes compétitions confondues !

Il a d’ailleurs permis aux Reds de retrouver la finale de la Ligue des champions, bien que perdue face au Real Madrid de Zidane, triple tenant du titre.

 

fr.starafrica.com

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui