Real Madrid : succession de Zidane ? Mourinho sort enfin du silence

La large défaite au Parc des Princes n’a pas fini de faire jaser. De l’autre côté des Pyrénées, Zidane et ses hommes n’échappent pas à la salve de critiques depuis ce naufrage. Le technicien français, en particulier, est pointé du doigt. Dans la presse espagnole, l’on parle même de sa succession avec un nom qui revient avec insistance : José Mourinho.

Zinedine Zidane est plus que jamais sur la sellette. Le triple vainqueur de la Ligue des Champions (sur le banc du Real Madrid) vit un début de saison mouvementé (deux nuls et deux victoires en championnat) et un jeu qui laisse à désirer. La presse ibérique fait écho d’une menace qui plane au dessus de sa tête. Cité parmi les potentiels successeurs de Zizou, Mourinho s’est exprimé dans les colonnes du quotidien AS.

« Il (le Real Madrid, ndlr) est deuxième ou troisième, non ? Il est près du premier (à 2 points, ndlr). Ce n’est pas mal. Si vous regardez ça de manière pragmatique, il en est là. Il va jouer contre Séville et s’il gagne, il sera devant. Le Barça est derrière et l’Atlético n’a qu’un point d’avance » a-t-il indiqué pour dresser un bilan du début d’exercice des Merengues.

Lire aussi
Le FC Barcelone et le Real Madrid en guerre pour ce talentueux milieu de terrain

Mourinho demande du respect pour Zidane

Concernant l’avenir de son homologue, la réponse du Mou est on ne peut plus claire. « Il y a deux choses. Premièrement, on parle de Zidane, qui est l’un des nôtres. Ça nous arrive tous d’avoir des équipes qui ne vont pas bien. Il faut vivre avec ça. Zidane est dans le monde du football depuis toujours, il sait comment c’est. Deuxièmement, citer mon nom, ça ne me plait pas. Il y a des soucis dans beaucoup de clubs, mais il y a une chose à avoir, c’est le respect ». L’ancien entraîneur des Blues laisse entendre qu’il pourrait filer en Allemagne.

Lire aussi
Un ancien de Madrid sur Neymar : Tout joueur voudrait porter le maillot du Real Madrid

« Je n’aimerais pas y revenir parce qu’il y a un entraîneur et je ne peux pas diriger une équipe qui a déjà un coach. On peut parler du respect du club, mais il y a aussi un entraîneur qui n’est pas n’importe qui. Je suis en dehors de tout ça. J’aimerais que tout s’arrange (au Real Madrid). Je reviendrai (entraîner un club) quand ce sera le moment. Dimanche, j’ai un job avec Sky sur le match de Chelsea. Je ne le fais qu’une fois pas mois. Et aujourd’hui, j’apprends l’allemand au cas où j’entraîne là-bas un jour. » conclut Mourinho pour couper court aux bruits de couloir.

 

 

 

Voici les africains les plus nommés au Ballon d’Or ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *