Que devient Sulley Muntari ?

Le Ghana a fourni au football mondial une pléthore de grands talents depuis de nombreuses années. De l’orfèvre Abédi Pélé au renard de surface Gyan Asamoah en passant par le milieu à tout faire en la personne de Michael Essien, cette grande nation du football n’est plus à présenter. Parmi ces illustres footballeurs au palmarès prestigieux figure Sulley Muntari. Un martyr, un symbole, l’ancien du Milan AC fait partie de l’une des générations les plus talentueuses du football africain. Même s’il ne remporte pas grand chose avec les Black Star, le milieu peut s’enorgueillir d’un des palmarès les plus garnis du continent avec notamment la fameuse ligue des Champions remportée en 2010 lors du triplé historique des Nerazzurri.

Homme à tout faire , capable d’évoluer là où le besoin l’appelle, Muntari est connu pour sa hargne et sa combativité. Athlétique, charismatique et plein de volonté, il a connu une carrière aussi remplie que brillante même si par moments elle a pris des tournures sinusoïdales. Le tonique milieu de terrain a peu à peu disparu du paysage médiatique. Alors que devient le seul joueur africain à avoir inscrit un but en quart de finale de Coupe du Monde ?

Une nouvelle vie remplie…

Contrairement à ce que bon nombre de gens pensent, Sulley n’a pas raccroché les crampons et tape toujours le cuir. Globe-trotteur, le ghanéen n’a pas mal bougé ces dernières années. Udinese, Milan AC, Sunderland etc.. le milieu de 34 ans a connu plusieurs clubs et de nombreux pays. Après une brève aventure du côté du Dépor, il était sans club. Depuis quelques semaines, le guerrier -comme certains le surnomme certains – évolue avec l’Albacete Balompié, club de seconde division espagnole où il met à profit des jeunes son aura et son expérience. Sa formation est d’ailleurs en bonne posture pour rejoindre l’élite (actuel 2eme du championnat).

Marié à la ravissante Menaye Donkor depuis 2010, les Muntari filent le parfait amour. Du côté de l’extrasportif, il s’est lancé dans les affaires avec plusieurs boites notamment dans le tunning des voitures de luxe.

En somme, Muntari est totalement épanoui par sa nouvelle vie tout en continuant d’exercer sa passion de toujours : le football. Une vie de rêve pour celui qui nous a gratifié de quelques moments de pur extase comme cette frappe limpide face à la Guinée en ouverture de la CAN 2008 ou encore sa performance monstrueuse face au grand Barça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *