De 2009 à 2019 : Les sélections africaines qui ont progressé !

Il n’y a plus de petites équipes. Cette expression est revenue très souvent au cours des dernières années. Le football est plus qu’un sport. Il permet de fédérer et de ressembler autour d’un ballon rond des nations entières. C’est carrément devenu une religion si bien que de parts et d’autre du globe terrestre des gouvernements investissent des sommes colossales pour mettre sur pied des équipes de football. En Afrique le constat est édifiant. Des nations qui en 2009 ne possédaient même pas encore une équipe de football digne de ce nom sont sur le point de disputer la plus prestigieuse des compétions continentales. Zoom sur les équipes africaines qui ont le plus progressé de 2009 à aujourd’hui.

On ne saurait commencer ce classement sans la Mauritanie. Les Mourabitounes sont un reflet vivant de cette évolution fulgurante. Encore inconnus il y’a quelques années, ils ont réalisé en novembre dernier la plus belle performance de leur histoire en se qualifiant pour la première fois à une phase finale de coupe d’Afrique. Cet exploit ils ne sont pas les seuls à les réaliser puisque le Madagascar a lui aussi créé la sensation en décrochant une qualification historique. Les Barea ont disputé jusqu’au bout la tête de leur groupe avec le Sénégal. Ils ont d’ailleurs été la première nation après le pays organisateur à valider son ticket. Dans ce même élan on retrouve aussi l’Ouganda. Après avoir connu des mésaventures notamment des absences répétées en coupe dAfrique, l’équipe ougandaise s’est peu à peu reprise. Un renouveau qui se justifie par deux qualifications consécutives en 2017 et en 2019. Mieux, les cranes proposent un jeu très attrayant et ont de sérieux atouts pour créer la surprise.

Ils sont plutôt habitués au grand rendez-vous. L’Algérie et le Burkina Faso puisque c’est d’eux qu’il s’agit ont énormément progressé ces dernières années. En l’espace de dix ans, les fennecs ont disputé deux coupes du monde. En 2014, ils ont même réussi à atteindre les huitième de finale. Ils se feront éliminer par le futur vainqueur de la compétition après un match techniquement abouti. Aujourd’hui l’équipe d’Algérie peine à se régénérer mais reste tout de même un mastodonte continental. A côté de l’Algérie, le Burkina Faso a lui aussi été sous le feu des projecteurs. Les étalons ont même joué une finale de coupe d’Afrique en 2013, finale perdue face au Nigéria. ils ont aligné les qualifications en coupe d’Afrique et ont longtemps fait douter le Sénégal lors des éliminatoires du mondial 2018.

Le football va tellement vite. Tout peut changer du jour au lendemain. L’Algérie tente tant bien que mal de se maintenir au sommet pendant que la Mauritanie et le Madagascar continuent tranquillement leur bonhomme de chemin. Aujourdhui c’est la coupe d’Afrique mais qui sait peut-être que dans dix ans, ils connaîtront les joies de disputer un match de coupe du monde.

Laisser un commentaire