Connect with us

Foot Africain

Gervinho : « Le niveau du football européen est plus élevé que celui de la Chine »

Published

on

Recruté par Parme, Gervinho s’installe dans un championnat qu’il connaît bien pour avoir fait ses preuves dans le passé à l’AS Roma. L’international ivoirien qui a quitté l’Hebei China Fortune Football Club et fait aujourd’hui les bonnes affaires de Parme, où il a déjà débloqué son compteur à but face à la Juventus de Cristiano Ronaldo. Interrogé par Sportmania, l’Éléphant a comparé le niveau du championnat Chinois à celui d’Européen.

« Quelque part, cela a pu intervenir dans ma réflexion (la sélection ivoirienne, Ndlr). Mais ce n’est pas la raison principale de mon retour en Europe. Je dois toutefois reconnaître que le niveau du football européen est plus élevé que celui de la Chine. Cela est une évidence. On est donc peut-être plus compétitif quand on évolue dans un grand championnat européen. Mon amour pour l’équipe nationale, personne ne pourra me l’enlever. J’ai vécu tellement de belles choses avec ce maillot ! Vêtir la tunique nationale est une énorme fierté. J’ai joué blessé, parfois mes clubs n’étaient pas pour que j’aille en sélection. Mais rien, ni personne, ne pouvait m’empêcher d’aller défendre les couleurs de mon pays. »

Gervinho revient sur son choix…

La signature à Parme a surpris beaucoup car, il était attendu à Galatasaray. Mais Gervinho a finalement rejoint l’italie, un championnat qu’il maîtrise. Il a plutôt trouvé le projet du club italien plus intéressant et a sauté sur l’occasion.

« Tout d’abord, j’avais envie de revenir en Europe après deux ans et demi en Chine. Quand Parme m’a sollicité et présenté son projet, cela m’a tout de suite emballé. J’avais effectivement plusieurs offres plus lucratives, mais j’ai eu un coup de foudre pour Parme. C’est une équipe historique dans un championnat qui me plait bien. Le club a de grandes ambitions et aspire à vite retrouver la place qui était la sienne dans le football italien et européen. Parme, c’est le challenge qu’il me fallait. », a t-il ajouté.

 

 

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui