Connect with us

Ligue des champions

L’énorme défaut que doit encore corriger Kylian Mbappé !

Published

on

Aux âmes bien nées, la réussite n’attend point le nombre d’années. Kylian Mbappé illustre parfaitement cette citation. Le jeune phénomène français est incontestablement le meilleur de sa génération et ne laisse personne indifférent. Une coupe du monde, la couverture du magazine Times, une demi finale de ligue des champions, deux nominations consécutives au ballon d’or et une reconnaissance universelle,  à 19 ans seulement, il a déjà accompli l’œuvre de toute une vie. Cependant Kylian a beau être un surdoué du ballon rond, un de ceux qui transforment tout ce qu’ils touchent en or, il traîne encore une énorme tare qu’il devra impérativement corriger pour titiller les étoiles.

Kylian Mbappé n’a eu besoin que six mois pour exploser à la face du monde. Lancé par Léonardo Jardim à l’AS Monaco, le natif de Bondy ne tardera pas à s’affirmer et à tout casser sur son passage. Un phénomène de précocité vite devenu très grand pour la principauté. Il signa au PSG au terme de l’exercice en ayant remporté le championnat de France et devint le deuxième transfert le plus cher de l’histoire. A Paris, le champion du monde prend une autre dimension et brille aux côtés de Neymar Jr. Il est à l’heure actuelle le joueur le plus décisif d’Europe, le meilleur buteur des 5 grands championnats et en lice pour le ballon d’or. Surdoué et diablement surmédiatisé, rien ne semble arrêter Kylian Mbappé dans son ascension fulgurante. Une maturité au plus haut niveau à un âge aussi bas force l’admiration. En dépit de son talent indéniable et de sa baraka légendaire, des doutes planent encore au sujet de Mbappé comme en témoigne cette interview accordée la semaine dernière par Xavi Hernandez à la Radio Cataluya : « Mbappé ? C’est un joueur très supérieur physiquement. C’est très difficile à prédire, il n’a toujours pas de maturité footballistique, mais il pourrait être l’un des meilleurs. Il doit apprendre à penser. »

Kylian est très fort mais est encore à des années lumières du niveau d’excellence atteint par Messi, Ronaldo ou encore Neymar. Ce qui est tout à fait logique vu sa marge de progression. Être une star c’est une chose mais être une superstar en est une autre. Le golden boy a beau martyrisé les défenseurs de ligue 1, il devient systématiquement invisible face aux plus grands. Bien entendu, il aura toujours des fulgurances comme quand il a littéralement mystifié David Alaba la saison dernière en C1 mais face à des défenseurs du calibre de Sergio Ramos, le jeune phénomène balbutie et peine à réciter son Football. Cela s’est encore vérifié lors de cette double confrontation face à Naples. Mbappé s’est complètement fait mangé par Koulibaly. Il n’a remporté aucun duel face à ce dernier et ne s’est pas du tout montré à son aise. La seule fois où il a réussi à se mettre en évidence c’est quand il a dézoné du côté de Raul Albiol. Une attitude qui met néanmoins en lumière son intelligence de jeu. Quand il s’est rendu compte que face à Koulibaly c’est mort, il a vite identifié le maillon faible et a permis à son équipe de faire la différence.

Kylian Mbappé est encore très jeune et c’est tout à fait inutile de s’alarmer. Il est appelé à réaliser de très belles choses. C’est un gamin pétri de talent qui s’impose déjà comme l’un des tout meilleurs du monde. Il lui reste juste à corriger certains défauts pour trouver cette maturité technique qui lui permettra définitivement d’atteindre les sommets. Le talent est là, l’explosivité aussi, la vélocité également, à lui de trouver l’équilibre technique pour utiliser toutes ces qualités à bon escient et c’est sûr que l’expérience fera le reste.

Ghaly Wane 

Le football est universel. En Europe comme en Afrique et partout ailleurs dans le monde entier, c'est plus qu'un sport, c'est une religion qui est pleinement vécue et pratiquée par de nombreux jeunes amateurs. Que ce soit sur les rectangles verts des stades européens ou sur les terrains sinueux des campagnes africaines, au bout du compte, il n’y a que le décor qui change mais le spectacle et les émotions que procure le football restent les mêmes. De là même manière où on peut s'émerveiller devant un extérieur du pied de Modric, une tête en lévitation de Ronaldo où une frappe fouettée caressée de Messi, un tiki taka dans une banlieue dakaroise au Sénégal peut également trouver grâce à nos yeux. Et c'est là toute la beauté de ce sport, le meilleur incontestablement. 

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui