Connect with us

Football

Manchester United risque de perdre 10 joueurs dans l’affaire José Mourinho

Published

on

Si José Mourinho, sous contrat jusqu’en juin 2020, restait entraîneur de Manchester United la saison prochaine, les Red Devils pourraient bien connaître un exode massif selon le Daily Mail.

Un simple sursis. La victoire de Manchester United contre Newcastle à l’arraché ce week-end (3-2, 8e journée de Premier League) offre simplement un peu de répit à José Mourinho, sous pression depuis plusieurs semaines. Le vestiaire mancunien reste encore très marqué par ses récentes sorties. Le Daily Mail explique même dans son édition du jour que, si le Special One – sous contrat jusqu’en juin 2020, restait en poste jusqu’à la fin de la saison et pour la prochaine, les Red Devils risqueraient un exode massif.

Le tabloïd anglais croit en effet savoir que les relations entre certains joueurs et leur manager sont tout simplement rompues, même si ces derniers restent professionnels. Paul Pogba est cité en exemple, souhaitant visiblement toujours quitter le navire dès que possible. Luke Shaw, dont une prolongation a été récemment évoquée, n’entendrait pas signer de nouveau bail si le Lusitanien restait en place. Idem pour Anthony Martial. L’attaquant tricolore, lié à MU jusqu’en juin 2019, a d’ailleurs refusé de prolonger cet été suite à ses accrochages avec son coach.

Pogba et Martial en tête de file

David De Gea se pose lui des questions sur la capacité des pensionnaires d’Old Trafford à rester compétitifs et à gagner des titres sous la houlette du Portugais à court terme. Lié jusqu’en juin 2019, avec une option pour une année supplémentaire, l’Espagnol réfléchit très sérieusement. Idem pour plusieurs autres éléments dans cette situation contractuelle, à l’image d’Ander Herrera, Juan Mata, Phil Jones ou encore Ashley Young.

Le son de cloche est le même pour le capitaine Antonio Valencia, lui aussi sous le feu des critiques de son coach après une mauvaise manipulation sur les réseaux sociaux. Enfin, et plus surprenant, Eric Bailly, recrue 2016 estampillée Mou, tombé depuis en disgrâce (3 titularisations en PL seulement), se poserait lui aussi des questions sur son avenir malgré un bail jusqu’en juin 2020. Manchester United, qui devrait lâcher un très gros chèque pour se séparer de José Mourinho (33 M€), est encore loin d’être sorti de la crise donc…

Passionné de sports, je suis à l'affut de toutes informations sportives.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui