Il était une fois… Italie vs Allemagne 1/2 finale CDM 1970 (4-3), la rencontre décrétée « Match du siècle » ! (photos)

Les plus jeunes ne s’en rappellent forcément pas, mais cette demi-finale de la Coupe du monde 1970 entre l’Allemagne et l’Italie, jouée au Mexique, est gravée à jamais dans les annales du football. Jamais un match de mondial n’a atteint une telle intensité. Cinq des sept buts de la rencontre (4-3 en faveur des Italiens) ont d’ailleurs été inscrits en prolongation. Un scénario digne d’un match de Playstation. C’est la rencontre qui nous intéresse en ce jour dans votre rubrique « Match de légende ».

A l’époque, la Nationalmannschaft est la grande favorite du tournoi avec des joueurs comme Beckenbauer ou Gerd Muller. Mais face à eux, une très belle équipe italienne, avec un Milan et l’Inter au sommet. On est le 15 juin 1970. Dans le mythique stade Azteca, 102.000 personnes se sont entassées pour voir la rencontre décrétée par un jury de 50 personnes comme le « match du siècle ». Rapidement, à la 8e minute de jeu, Boninsegna ouvre le score pour l’Italie. A 1-0, les Squadra Azzura avait fait le plus dur et comptait sur sa défense de fer pour verrouiller le score. Hélas, à la 90e minute de jeu, Gerd Muller égalise pour l’Allemagne. C’est alors que commence le match de légende.

Lire aussi
La déclaration de Mourinho sur Tottenham en 2015 qui enflamme la toile

Au tout début de la première période de prolongation, le légendaire défenseur allemand, Franz Beckenbauer, se blesse gravement à l’épaule après un choc. Problème, l’Allemagne a déjà effectué ses changements. Valeureux, héroïque et très courageux, le défenseur du Bayern Munich, l’épaule luxée, se bande et sert les dents pour continuer le match. Un geste qui a traversé le temps et qui est encore raconté de nos jours.

Prolongation de fou!

Dans la foulée, Gerd Müller donne l’avantage à l’Allemagne (94e). Mais Burgnich permet à l’Italie de revenir (98e) puis Riva lui donne l’avantage (104e). Alors qu’on avait presque enterré l’Allemagne, qui jouait 10 et demi, le mythique buteur du Bayern, « Der Bomber » Gerd Müller, égalise de nouveau (110e). L’Estadio Azteca de Mexico frôle l’implosion. LEs supporters n »en croient pas leur yeux. Le « Match du siècle » qu’ils étaient venus voir, tient tous ses promesses. Ils n’étaient d’ailleurs pas au bout de leur surprise. En effet, une minute seulement après l’énième égalisation de Muller, l’Italie repasse devant grâce à un but Rivera. Un match tout simplement MA-GNI-FIQUE !

Lire aussi
Bounedjah révèle ce que Koulibaly lui a dit en phase de poule

Surnommé la « Partita del Secolo » , ou le « Jahrhundertspiel » de l’autre coté du Rhin, ce match a traversé le temps. Jusqu’à nos jours, l’Estadio Azteca porte une plaque commémorative qui résume bien cete rencontre. « El Estadio Azteca rinde homenaje a las selecciones de Italia (4) y Alemania (3) protagonistas en el Mundial de 1970, del « Partido del Siglo » 17 de junio de 1970. » ( « Le stade Azteca rend hommage aux équipes nationales de l’Italie (4) et l’Allemagne (3), qui ont joué pour cette Coupe du monde de la FIFA 1970 le « match​​ du siècle ». 17 juin 1970. » ).

L'avenir de Sadio Mané à Liverpool menacé ? Jurgen Klopp cible un nouveau joueur I Revue de Presse ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *