Connect with us

Foot Africain

Top 5 des footballeurs africains devenus consultants sportifs !

Published

on

Ils ont raccroché les crampons depuis des années maintenant mais se sont jamais éloignés des terrains. Le football c’est cette drogue qui, une fois qu’on est accro, aucune cure de désintoxication d’aucun centre qui soit ne peut nous rendre notre sobriété. C’est une belle addiction dont on ne guérit jamais. Ces footballeurs africains que nous allons vous citer en sont des reflets vivants. Après de brillantes carrières sur les pelouses vertes, ils crèvent l’écran aujourd’hui de costumes vêtus et nous rappellent à quel point notre sport est unique. Une noble reconversion qui cadre parfaitement avec leur crédibilité et leur légitimité. Afrique Sport vous dresse donc le top 5 des footballeurs africains devenus des consultants sportifs de renom.

Habib Beye (41 ans, Sénégal)

De plus en plus visible et audible dans les émissions du groupe Canal+, Habib Beye s’impose aujourd’hui comme un élément incontournable du paysage audiovisuel sportif français. L’ancien international sénégalais est réputé pour la clarté de ses analyses et la pureté de son verbe facile. Ses envolées lyriques aux côtés de Stéphane Guy sont à couper le souffle. De plus il n’a pas froid aux yeux et n’hésite pas à aller au clash pour défendre son point de vue. Son accrochage avec Paul Le Guen en février 2017 avait créé un énorme tollé sur la toile et permis au passage à l’émission Canal Football Club d’exploser son record  d’audience. Celui qui fête aujourd’hui ses 41 ans est devenu une véritable vedette de la chaîne cryptée et commente régulièrement les grandes affiches telles que la finale de la ligue des champions, les classiques PSG-OM ou les sulfureux derbys mancuniens. Habib aspire néanmoins à une carrière d’entraîneur. Il est notamment entrain de passer tranquillement ses diplômes mais en attendant, il nous enchante tous les week-ends, de part ses commentaires de qualités et ses interventions lucides.

Patrick Mboma (47 ans, Cameroun)

A l’image de Beye, Patrick Mboma gagne de plus en plus de galons. Même s’il n’es pas aussi présent que le sénégalais, Mboma est un excellent commentateur. Spécialiste du football espagnol, l’ancien lion indomptable est de plus en plus à l’aise au micro. La clairvoyance dans ses interventions est parfois impressionnante. Il arrive même parfois à bluffer son acolyte de toujours Lilian Gatounes. C’est loin d’être de la prophétie mais on sent nettement que le camerounais maîtrise son sujet et sait de quoi il parle. Son expérience sur le terrain plaide en sa faveur. Evidemment c’est pas quelqu’un qui va trop s’exciter après un but mais ce qu’il fait, il le fait bien.

Kaba Diawara (42 ans, Guinée Conakry)  

Présent depuis 2013 au sein des équipes de Canal+, Kaba Diawara fait partie des piliers. Aux commentaires de nombreux matchs de Ligue des Champions et divers championnats, le natif de Toulon et ancien professionnel à Arsenal, l’OM ou encore le PSG est toujours là pour apporter sa plus-value. Aux côté du journaliste ivoirien Malick Traoré, il illumine tous les week-end le plateau du 11 D’Europe. Son franc-parler et sa connaissance globale du football sont ses principales atouts. Le guinéen sait également apprécier les chef-d’œuvres comme en témoignes ses répliques magistrales lors des matchs.

Dimansy Kamara (37 ans, Sénégal) 

L’ancien attaquant international sénégalais, Diomansy Kamara, se distingue chaque week-end sur Canal+ grâce à sa connaissance du ballon rond. Initié par Aboubacry BA au métier de consultant pour l’Euro 2016, il est depuis devenu une référence notamment dans l’émission 11 D’Europe. Il commente le plus souvent des matchs de Premier League, championnat qu’il connait bien pour y avoir évolué. Il revient également très régulièrement dans Talents d’Afrique. Diomansy n’est pas encore au niveau de Beye ou Mboma mais fait doucement son bonhomme de chemin et s’améliore chaque jour davantage.

Fousseni Diawara (38 ans, Mali)

Il n’a pas connu une carrière aboutie comme les autres joueurs de notre liste mais Fousseni Diawara est lui aussi entrain de faire son trou à Canal +. L’ancien défenseur international malien apprend très vite. Pour le moment, il n’est pas encore au devant de la scène et doit se contenter du rôle de second couteau mais on imagine bien que Diawara avec toutes les qualités d’analyse qu’on lui connait va bientôt crever l’écran. Il fait quelques apparitions par ci et par là et jongle entre plusieurs émissions mais avec une seule constante, des analyses pointues et des commentaires très mesurés.

Ghaly Wane 

Le football est universel. En Europe comme en Afrique et partout ailleurs dans le monde entier, c'est plus qu'un sport, c'est une religion qui est pleinement vécue et pratiquée par de nombreux jeunes amateurs. Que ce soit sur les rectangles verts des stades européens ou sur les terrains sinueux des campagnes africaines, au bout du compte, il n’y a que le décor qui change mais le spectacle et les émotions que procure le football restent les mêmes. De là même manière où on peut s'émerveiller devant un extérieur du pied de Modric, une tête en lévitation de Ronaldo où une frappe fouettée caressée de Messi, un tiki taka dans une banlieue dakaroise au Sénégal peut également trouver grâce à nos yeux. Et c'est là toute la beauté de ce sport, le meilleur incontestablement. 

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui