Les Lions surfent sur une bonne vague

A un mois de l’ouverture de la Coupe d’Àfriqüe des Nations 2019, le Sénégal a des raisons de se montrer optimiste. Plusieurs Lions, comme Mbaye Niang, Sadio Mané, Mbaye Diagne, Moussa Wagué, surfent sur une bonne vague et pourraient apporter une énergie positive susceptible de permettre au Sénégal de remporter son premier titre continental.

Mbaye Niang et Ismaïla Sarr font chuter Paris
En France, Mbaye Niang et Ismaïla Sarr font partie des footballeurs sénégalais qui se sont le plus illustrés. Titulaires indiscutables dans la formation bretonne et auteurs de bonnes performances, ils ont aidé Rennes à se hisser à nouveau en Europe. Mbaye Niang, qui semblait se perdre après plusieurs expériences ratées à Milan, Watford, Torino…, connaît une vraie renaissance en Bretagne. Après une entame difficile, l’attaquant de 24 ans a mis tout le monde dans sa poche. En L1, il est le meilleur buteur du club avec 9 réalisations. Un total qu’il n’avait jamais atteint en pro. Niang a aussi inscrit 2 buts en Coupe de France et 1 en Europa League où Rennes a effectué la meilleure performance continentale de son histoire. Ismaïla Sarr, quant à lui, poursuit sa montée en puissance. Élément clé du 11 rennais comme Niang, «Speedy Iso» a aussi, avec 7 réalisations, établi son meilleur total en L1. Le jeune joueur de 21 ans, auteur de 4 buts en Europa League et 1 en Coupe de France, a évolué dans plusieurs domaines. Moins brouillon et plus adroit dans ses transmissions, l’ancien Messin a même tapé dans l’ceil de plusieurs grosses écuries européennes désirant le recruter. Porté par la bonne saison de ses 2 Lions, Rennes a réussi la prouesse de battre le PSG en finale de la Coupe de France. Buteur lors de la séance des tirs au but, Niang et Sarr ont assommé le quadruple tenant du titre. Au sortir d’une saison très positive, les deux «Rennais» apporteront leur énergie positive au Sénégal, qui en aura besoin pour remporter le titre continental.

Sadio Mané sur le toit de l’Europe ?

En attendant de monter sur le sommet des pyramides en Égypte lors de la CAN, Sadio Mané a l’opportunité de monter sur le toit de l’Europe. Comme l’année dernière, le feu-follet sénégalais dispute la finale de la plus prestigieuse compétition européenne, la Cl. Élément essentiel du secteur offensif des Reds, Sadio a inscrit 4 buts décisifs dans la belle aventure des Anglais. On se souvient de son magnifique doublé sur la pelouse du Bayern (1-3) en 8ème de finale retour. Muet lors du come-back historique contre le Barça (4-0) en demi-finale retour, le Sénégalais avait pourtant pesé de tout son poids sur la défense catalane, en l’absence de Salah et Firmino. Remporter pour la 1ère fois de sa carrière la Cl, le 1er juin prochain contre Tottenham, serait, pour la star sénégalaise, une excellente chose pour le moral. Surtout avant d’aller à ta conquête de la CAN. Et, ce serait aussi la cerise sur le gâteau d’une saison plus qu’aboutie. En Premier League, malgré le titre raté au profit de Manchester City, Sadio a effectué la meilleure saison de sa carrière avec 22 buts inscrits lui permettant d’être co-meilleur buteur. Tous les ingrédients sont réunis pour que le Lion rugisse en Égypte.

Mbaye Diagne à la table de Messi et Mbappé
Mbaye Diagne est entré dans les annales du football turc cette saison. Jamais un étranger n’avait marqué autant de buts que l’attaquant international sénégalais. En feu à Kasimpasa où il a marqué 20 buts et décisif à Galatasaray où il a planté 10 banderilles, le joueur de 27 ans trône en tête des meilleurs artificiers de la Süper Lig avec 30 pions. Il bat ainsi le précédent record qui était détenu par Bafetimbi Gomis (29 buts). Champion de Turquie en compagnie de Pape Alioune Ndiaye, Diagne s’est tapé un doublé en remportant aussi la Coupe nationale aux dépens d’Akhisarspor (3-1). Auteur d’une saison très satisfaisante, l’ancien attaquant de la Juve est dans le Top 5 du classement du Soulier d’Or européen. Il n’est devancé que par Lionel Messi (Barça), Kylian Mbappé (PSG), Fabio Quagliarella (Sampdoria) et Robert Skov de Copenhague. Diagne est peut-être le «tueur» efficace qui manquait aux Lions pour ne pas rentrer bredouille d’une CAN.

Moussa Wagué en roi d’Espagne
En signant au Barça cet été, beaucoup estimaient que Moussa Wagué n’aurait pas la chance de jouer dans un effectif aussi étoffé. Mais, ses performances en réserve l’ont propulsé en équipe A. Avec 3 apparitions dont 2 titularisations et 224 minutes jouées, il a contribué au 26ème titre de champion du Barça. Il entre ainsi dans l’histoire en devenant le 1er Sénégalais à remporter ce titre. Son éxpérience dans l’un des Championnats les plus réputés du monde devrait être d’un grand apport pour les Lions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *