C’est très tendu entre Préjuce Nakoulma et Nantes !

Malgré ses envies de départs lors des derniers mercatos, Préjuce Nakoulma a été retenu par le FC Nantes. Mais la situation semble se dégrader entre le Burkinabé et les Canaris.

Une bonne pioche. Lors de l’hiver 2017, le FC Nantes a misé sur Préjuce Nakoulma. Auteur d’une bonne Coupe d’Afrique des Nations avec le Burkina Faso, l’attaquant avait tapé dans l’œil du club entraîné par Sérgio Conceição à l’époque. En six mois, il a démontré des choses intéressantes en plantant notamment 6 buts en 11 rencontres. Mais après ces débuts radieux, le ciel s’est assombri. Désireux de s’en aller au mercato d’été, le footballeur âgé de 30 ans était finalement resté chez les pensionnaires du stade de La Beaujoire, dirigés à présent par Claudio Ranieri. Mais entre blessures et relations tendues avec son club, la deuxième saison de Nakoulma (2 buts en 12 matches de L1) est beaucoup plus compliquée. Une déception vu le visage séduisant qu’il avait montré l’an dernier.

De plus, le joueur âgé de 30 ans aurait beaucoup de difficultés à accepter d’être envoyé sur le banc, lui qui a pourtant débuté 9 matches sur 12 en championnat de France. D’après 20 Minutes, il avait même refusé de s’échauffer en apprenant qu’il n’était pas titulaire face à Nice (18 février). Une attitude qui ne plairait pas du tout à Ranieri et plusieurs personnes au sein du club selon nos confrères de 20 Minutesqui précisent qu’on lui reprocherait “son manque d’implication, ses caprices et cette tendance à toujours se plaindre“. Après de nouveau avoir été retenu cet hiver, alors qu’il voulait partir, Nakoulma n’a joué que deux rencontres en 2018 (contre Toulouse le 17 janvier et Amiens le 24 février). Il faut préciser qu’il a notamment été forfait la semaine dernière pour le match à Marseille. Ranieri a même dit qu’il aurait joué s’il avait été disponible.

Le clan Nakoulma tape du poing sur la table

Ce jeudi, on vient de passer un nouveau cap dans ce dossier. Interrogé par L’équipe, l’agent de Préjuce Nakoulma a fait un point sur la situation de son protégé. « Nous avons toujours essayé de rester silencieux pour ne pas nuire à la carrière de Préjuce. Parfois vous devez être silencieux pour votre joueur même si vous pensez que beaucoup de choses ne vont pas. Mais malheureusement, depuis le premier jour, nous avons des problèmes avec la direction du FC Nantes. Déjà, ce n’est pas vrai qu’il sera absent pendant trois semaines. Préjuce a subi une petite blessure musculaire lors du dernier entraînement avant le match de Marseille. Il ne sera probablement pas en mesure de jouer contre Troyes (samedi) mais fera son maximum pour être présent pour les matches suivants ».

Puis il a fait une annonce forte :« Nous avons toujours essayé d’avoir de bonnes relations avec la direction du FC Nantes et nous avons attendu suffisamment de temps pour qu’ils honorent leurs obligations. Nous avons donc entamé une procédure avec nos avocats pour régler toutes ces questions. Nous transmettrons tous ces sujets à la FFF et à la LFP. Préjuce fera de son mieux pour se concentrer uniquement sur le football dans cette période comme il l’a toujours fait avec tout son respect pour Monsieur Claudio Ranieri ». Le quotidien sportif précise ne pas connaître la nature de la fameuse procédure évoquée par l’agent. Nul doute que le FC Nantes et Waldemar Kita devraient réagir très prochainement après l’ouverture des hostilités du clan Nakoulma. FM

Laisser un commentaire
Carinos CHANHOUN
Directeur de Publication à Afrique Sports

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *