fbpx

Copa América : après Dani Alves, un autre joueur s’en prend violemment à Messi

Les problèmes sont loin d’être derrière Lionel Messi après ses déclarations sur la Copa América remporté par le Brésil. Puisqu’après la réaction des joueurs Brésilien et de leur coach, c’est le tour du deuxième gardien du Chili de rappeler à lui et à sa sélection, les avantages qu’ils avaient tiré avec des faveurs d’arbitres et autres.

Lors de la Copa América, remportée par le Brésil, Lionel Messi (32 ans) a eu des propos très durs envers l’arbitrage de cette compétition. L’Argentin a déclaré que la Seleção avait été favorisée par les instances, dénonçant une «corruption » à laquelle il ne voulait pas participer.

Ces déclarations de la Pulga ne sont pas du goût de Johnny Herrera, le gardien remplaçant de la sélection chilienne. C’est pourquoi ce dernier est revenu sur les déclarations du quintuple Ballon d’Or. Et il n’a pas été tendre avec le capitaine de l’Albiceleste.

« Il faut beaucoup de culot pour se plaindre de l’arbitrage aujourd’hui. Les Argentins ont deux Coupe du monde, une sous la dictature et l’autre avec un but de la main. Maintenant, c’est à votre tour de perdre et vous n’avez plus qu’à vous taire, a déclaré Herrera par des propos rapportés par La Nacion.

Lire aussi
Cadena SER : Bartomeu aurait engagé une entreprise pour nuire à la réputation de ses stars et opposants

L’Argentine était sur le point d’être éliminée de la Coupe du monde en Russie, Messi a été suspendu pour quatre matches contre le Chili pour avoir insulté un arbitre. Nous étions tous là. Ils lui ont levé la sanction et il a fini par jouer contre l’Équateur. De quoi parle-t-il aujourd’hui ? »

Voilà un rappel qui devrait faire un peu mal en Argentine, et permettre par la même occasion à la Pulga de se remémorer certains souvenirs, même si ces derniers ne lui ont toujours pas permis de gagner avec l’Argentine comme il le souhaite.

Mais qu’arrive-t-il à la Juventus de Cristiano Ronaldo ?
(Visited 101 times, 1 visits today)