Ces footballeurs africains dont on entend plus parler

Le continent africain a produit de nombreux talents en matière de football. L’Afrique est l’un des continents qui sort fréquemment, les meilleures pépites du football internationale et qui sont appelés à réaliser des exploits dans les meilleurs clubs du monde. Malgré de nombreuses insuffisances, le continent arrive à tirer son épingle du jeu dans de nombreuses compétitions pour jeune, notamment les coupes du monde catégorie U17, U20. Lors de ces compétitions, d’excellentes jeunes pousses arrivent à se distinguer et à survoler les débats. Les recruteurs des plus grands clubs sont friands de ce genre de compétitions où ils ont la possibilité de dénicher la perle rare. Ainsi, grâce à des prestations de hautes volées, certains jeunes joueurs arrivent à taper dans l’œil de ces recruteurs de renom et se font enrôler par la suite pour évoluer dans des grands championnats.

Lire aussi
Le conseil d'El Hadji Diouf à Sadio Mané après les propos de Klopp sur le Ballon d'or

il y a aussi ces joueurs africains qui sont parti très tôt en Europe ou qui y sont nés et qui ont eu l’opportunité de jouer au football assez rapidement. Au fil des années, grâce à leur talent, ses joueurs se sont fait un nom et ils ont décroché des contrats dans des clubs prestigieux. Au début de leur carrière, ces joueurs ont tout cassé et ils étaient promis à un bel avenir, malheureusement, ils se perdront en cours de chemin  avec des performances très décevantes. Ces footballeurs africains vont donc retomber dans un relatif anonymat. Afrique Sports vous dresse la liste de ces joueurs africains qui ne font plus l’actualité.

Lire aussi
De retour de blessure, Bensebaini a été convoqué par Djamel Belmadi
  • Christian Atsu (Ghana, Newcastle United)
  • Demba Ba (Sénégal, Shanghai Shenhua)
  • Wilfried Bony (Côte d’Ivoire, Swansea)
  • Papiss Cissé (Sénégal, Alanyaspor)
  • Faouzi Chaouchi (Algérie, CA Bordj Bou Arreridj)
  • Marouane Chamakh (Maroc, sans club)
  • Siphiwe Tshabalala (Afrique du Sud, Erzurumspor)
  • Dominic Adiyiah (Ghana, Arsenal Kiev)
  • Manucho (Angola, Valladolid)
  • Serge Gakpé (Togo, Cercle Bruges)
  • Adolphe Teikeu (Cameroun, Ohod: Arabie Saoudite)
  • Elderson Echiéjilé (Nigéria, Cercle Bruges)
  • Jonathan Pitroipa (Burkina Faso, Paris FC)
  • Naïm Sliti (Tunisie, Dijon)
  • Yannick Bolasie (Congo, Aston Villa)
  • Siaka Tiéné (Côte d’Ivoire, sans club)
Toutes les preuves qui montrent que Sadio Mané méritait le Ballon d'or ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *