Connect with us

Foot Africain

Liverpool paye très cher la trêve internationale !

Published

on

Les cadors européens ne l’aiment pas spécialement, les entraîneurs la redoutent fortement et le moins que l’on puisse dire c’est que les craintes des uns et des autres sont tout à fait justifiées. La trêve internationale a encore frappé avec son lot de blessures. Cette fois-ci c’est Liverpool qui en fait les frais. Des dégâts à tous les niveaux, les Reds pourront perdre pas moins de trois titulaires indiscutables avant le déplacement à Huddersfield samedi prochain en Premier League et la réception de l’Etoile Rouge de Belgrade le 24 octobre en Ligue des champions.

Les trêves internationales laissent souvent des traces et pas toujours dans le bon sens du terme. C’est le lot des grandes équipes et Liverpool devra s’y faire. En l’espace d’un week-end seulement, les Reds ont perdu tour à tour Mohamed Salah, Virgil Van Dijk et Sadio Mané. Les trois joueurs ont briller avec leurs sélections respectives avant de contracter une blessure. On connait pas encore la nature exacte des dégâts mais leur participation au prochain match des Reds serait d’ores et déjà compromises.

Auteur d’un but sur corner direct vendredi contre le Swaziland dans les éliminatoires de la CAN 2019 avec l’Egypte, Mohamed Salah a ensuite dû céder sa place sur blessure dans les dernières minutes. A priori et selon le premier diagnostic, il ne s’agirait que d’une simple élongation, donc rien d’alarmant mais le pharaon a tenu tout de même à retourner en Angleterre. Une décision plutôt logique étant donné que son entraîneur a décidé de se passer de ses services pour la manche retour. A l’image de Salah, Virgil Van Dijk a lui aussi brillé avec sa sélection. Les Pays-Bas se sont en effet offerts le scalp de l’Allemagne et Van Dijk qui a ouvert le score d’une tête opportuniste a été un des grands artisans de ce large succès (3-0). Le défenseur a lui aussi été autorisé à rentrer puisqu’une blessure contractée le mois dernier lors d’un match contre Southampton a refait surface. Les oranjes devront donc faire sans leur capitaine lors de leur déplacement à Bruxelles pour affronter la Belgique dans le cadre de la ligue des nations.

Les supporters des Reds peuvent avoir du soucis à se faire car outre les deux cités, un troisième élément et non des moindres pourrait lui aussi rejoindre l’infirmerie. Il s’agit de Sadio Mané. L’ailier international sénégalais s’est rendu à l’hôpital ce lundi pour soigner son pouce gauche. Il devrait pas à priori prendre part à la prochaine rencontre des lions de la Teranga ce mardi contre le Soudan mais restera néanmoins à Khartoum avec ses coéquipiers.

Naby Keita n’est toujours pas à 100%, Salah doit se remettre de son élongation, Van Dijk doit soigner ses côtes et Sadio Mané doit régler ses soucis avec son pouce gauche. Des dérèglements à tous les niveaux qui risquer de bouleverser le sommeil de Klopp mais qui en parallèle peuvent permettre à Shaqiri, Sturridge et Fabinho de saisir leur chance. Et pourquoi pas prendre définitivement leur envol.

Ghaly Wane

Le football est universel. En Europe comme en Afrique et partout ailleurs dans le monde entier, c'est plus qu'un sport, c'est une religion qui est pleinement vécue et pratiquée par de nombreux jeunes amateurs. Que ce soit sur les rectangles verts des stades européens ou sur les terrains sinueux des campagnes africaines, au bout du compte, il n’y a que le décor qui change mais le spectacle et les émotions que procure le football restent les mêmes. De là même manière où on peut s'émerveiller devant un extérieur du pied de Modric, une tête en lévitation de Ronaldo où une frappe fouettée caressée de Messi, un tiki taka dans une banlieue dakaroise au Sénégal peut également trouver grâce à nos yeux. Et c'est là toute la beauté de ce sport, le meilleur incontestablement. 

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui