Real Madrid : 3 oubliés de Zinedine Zidane déjà dans les starting-blocks

Zinedine Zidane poursuit son audit de l’effectif du Real Madrid avant de lancer les grandes manœuvres cet été. Mais certains éléments, privés de temps de jeu, sont déjà sur le départ.

Les pleins pouvoirs. Zinedine Zidane est revenu au Real Madrid au cœur d’une saison terne (élimination en 8e de finale de Ligue des Champions, en demi-finale de Coupe du Roi et hors course pour le titre en Liga) avec l’assurance de pouvoir rebâtir un groupe à son image pour redorer le blason de la Casa Blanca la saison prochaine. Évidemment, tout le monde se demande quels joueurs ZZ souhaitera recruter cet été pour redonner un coup de boost au club merengue (Paul Pogba, Eden Hazard, etc.).

Mais avant de recruter, les pensionnaires du Santiago Bernabeu doivent penser à faire de la place. Et le technicien français, qui a dirigé six matches depuis son come-back, observe attentivement son effectif depuis quelques semaines pour savoir sur qui il pourra s’appuyer. Alors que l’avenir de certains poids lourds s’inscrit en pointillés (Gareth Bale, Marcelo, Thibaut Courtois, Raphaël Varane ou Toni Kroos), d’autres semblent déjà fixés. C’est du moins ce que croit savoir Marca.

Trois places pour Zidane

Dans son édition du jour, le quotidien sportif espagnol explique que trois joueurs se cherchent déjà une porte de sortie. Il s’agit de Marcos Llorente (24 ans), Dani Ceballos (22 ans) et Sergio Reguilon (22 ans). Trois jeunes qui avaient connu un temps de jeu grandissant sous les ordres de Santiago Solari, mais qui sont quelque peu tombés aux oubliettes depuis la reprise en main par l’entraîneur triple champion d’Europe. Le milieu de terrain défensif, toujours dans l’ombre de Casemiro, souhaite aller chercher matches et expérience ailleurs.

Depuis son retour de blessure, il n’a été utilisé qu’une fois par Zidane, qui a lui-même déclaré en conférence de presse qu’un départ serait peut-être la meilleure solution pour lui. Reguilon, qui avait un temps poussé Marcelo sur le banc de touche sous l’ère Solari, suivrait le même chemin, histoire de poursuivre sa progression en accumulant les minutes jouées. Enfin, Ceballos, malgré sa titularisation et son but contre Huesca (3-2) ne voit pas le coach madrilène lui accorder un rôle principal lors du prochain exercice. Plutôt que de perdre du temps à s’user pour convaincre leur entraîneur, ces trois hommes semblent visiblement préférer aller voir ailleurs. Trois places se libèrent pour Zinedine Zidane donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *